Le MacGuffin au cinéma est un prétexte au développement d’un scénario ; il s’agit presque toujours d’un élément matériel et il est généralement mystérieux. Sa description est vague et sans importance.

Le principe date des débuts du cinéma mais l’expression est désormais associée à Sir Alfred Hitchcock. Il l’a redéfinie, popularisée et mise en pratique dans plusieurs de ses films.

Pour Yves Lavandier (dans La Dramaturgie), le MacGuffin n’est pas toujours un objet, il peut aussi s’agir d’un secret qui motive les « méchants » (mais pas nécessairement le protagoniste) et qui est, somme toute,  fort peu intéressant pour le spectateur. Car nous ne doutons pas que les « méchants » ont d’excellentes raisons de mettre le protagoniste dans l’embarras.

Le MacGuffin
Facebook
Twitter
YouTube