La Flec : une longue histoire de cinéma

 

Née dans le mouvement d’éducation populaire de l’après-guerre, La Flec est depuis 1953 habilitée par le C.N.C. à diffuser la culture par le film. En tant que Fédération de Ciné-Club, elle a accompagné l’époque glorieuse de la cinéphilie marquée par un enthousiasme collectif et une curiosité sans égal pour les films d’auteur et les cinématographies étrangères. Chaque lycée, maison de jeunes, centre culturel avait son ciné-club équipé en 16 mm ou même, parfois, en 35 mm. Puis avec la diversification des modes de diffusion, un usage plus individuel de consommation de film a pris le pas sur la pratique collective : les cassettes, puis les DVD, ont remplacé les copies 16 mm et les ciné-clubs se sont raréfiés.

La Flec a alors élargi ses activités en s’appuyant sur son expérience de terrain dans la formation du public. Une école préparatoire aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel a vu le jour en 2007, les actions de formation en milieu semi-professionnel (les CFA) se sont développées.

Parallèlement, la Flec a continué son activité de programmation, certes restreinte jusqu’à une date récente. De manière presque « naturelle », le ciné-club est revenu sur la place publique avec des demandes d’associations souhaitant créer un ciné-club en format DVD. Le climat convivial des séances ciné-clubs revit.

 

Facebook
Twitter
YouTube