COMMENT CRÉER UN CINÉ-CLUB ?

Déclaration de l’association

Un Ciné-club est considéré comme une activité non lucrative. Il se crée au sein d’une association loi 1901. Si l’association existe déjà, le Ciné-club devient une nouvelle activité et une simple déclaration d'extension de l'activité de celle-ci suffit. 
Dans le cas contraire, une création d'association avec le dépôt des statuts est nécessaire auprès de la préfecture.

L’affiliation à une fédération de Ciné-club

Cette affiliation à une fédération de Ciné-club est obligatoire et elle seule vous autorise à vous prévaloir de l’appellation Ciné-club.

Toute affiliation n’est effective qu’après le paiement d’une cotisation annuelle.

A la Flec, la cotisation est valable du 1er octobre au 30 septembre de l’année suivante. Son montant est de 65 €.

Télécharger la fiche d'adhésion

La déclaration d’activité auprès de la Sacem

L’activité Ciné-club doit être déclarée auprès de la délégation régionale de la Sacem qui calculera un montant forfaitaire des droits à acquitter. Dans le cas d’un Ciné-club qui opère au sein d’un établissement culturel qui est déjà en relation avec la Sacem, il convient de se renseigner sur les contrats de cet établissement avec la Sacem déjà en cours.

Cas particulier des Ciné-clubs dans un cadre institutionnel :

Aujourd’hui, certains Ciné-clubs fonctionnent dans un cadre institutionnel comme des collectivités locales ou des établissements universitaires qui souhaitent intégrer le cinéma dans le cadre de leur politique d’animation socio-culturelle.

DROITS ET DEVOIRS D'UN CINÉ-CLUB

Le fonctionnement du ciné-club

Les séances d'un Ciné-club :

Traditionnellement, la séance d'un Ciné-club est réservée aux membres adhérents à jour de leur cotisation. De plus, ils ont le droit d’amener 2 invités supplémentaires. On constate toutefois une certaine souplesse dans le fonctionnement et une ouverture plus large sur le public.
Il n’y a pas de billetterie à proprement parler, puisque les recettes ne sont pas déclarées à l’autorité fiscale. On demande «une participation aux frais ». Elle est souvent minime voire symbolique.

La communication :

Le Ciné-club a droit à l’information et non à la publicité. En effet, il n’a pas le droit d’utiliser le matériel édité pour l’exploitation en salles. Il n'a pas non plus le droit aux bandes-annonces diffusées sur les autres sites de cinéma. Pour annoncer les séances d'un Ciné-club, le format 40X60 est le seule format autorisé pour les affiches. De même, il ne peut avoir recours à la publicité payante dans le journal.
Toutefois, certains Ciné-clubs annoncent leur programmation sur leur site internet.

La programmation

Le choix du film :

Certains Ciné-clubs établissent une programmation annuelle ; ce qui leur permet de faire une affiche programme et d’avoir une meilleure communication auprès de leurs adhérents. D’autres font leur programmation au coup par coup. Dans ce cas, il est préférable de prévoir sa programmation avec un peu d’avance car la réponse peut être très rapide comme demander un certain délai.
Dans tous les cas, la programmation doit être votre choix. Mais, nous ne pouvons qu’insister sur l’importance de sa cohérence par rapport à vos objectifs en créant le Ciné-club. C'est pourquoi, la Flec peut accompagner vos projets en vous conseillant dans votre programmation.
Pour vous aider dans le choix d'une programmation pertinente, nous avons un catalogue de titres dont les droits sont disponibles en format DVD.
Vous avez également la possibilité de nous soumettre une sélection de votre choix. En effet, la Flec travaille avec la majorité des distributeurs, ainsi la plupart des films sont disponibles.

ATTENTION : aucune programmation ne doit être annoncée sans avoir préalablement fait l’objet d’un contrat écrit et signé.

Pour définir une programmation, le Ciné-club doit obligatoirement passer par la fédération à laquelle il est affilié. En aucun cas, il ne peut se fournir directement auprès d’une société de distribution.
Votre fédération transmet votre demande de film au distributeur ou aux représentants en France des studios lorsqu’il s’agit de programmation en DVD des majors américains. Ceci explique que l’accord définitif peut demander un certain délai de réponse.

Les tarifs

Pour une séance, les tarifs s’échelonnent entre 200 € et 500 € selon le film. Pour les films des majors américaines, le tarif est en fonction du nombre de spectateurs.
Ces coûts, relativement élevés au regard d’un nombre souvent restreint de spectateurs, font qu’un Ciné-club a le plus souvent besoin d’une subvention de fonctionnement avant de démarrer son projet.
Chaque demande doit nous être confirmée par écrit et fera l’objet d’un devis. Il devra nous être retourné signé, avec la mention « Bon pour accord ».
La Flec vous envoie le DVD, qui doit nous être retourné après la projection.

En conclusion

Pour toute question ou demande d’informations complémentaires, n’hésitez pas à contacter la Flec.
Créer un Ciné-club est un choix qui demande un temps de réflexion. Ainsi, des démarches sont à entreprendre auprès de la mairie, d’une association ou d’un centre culturel pour avoir un lieu de projection. De même,  pour bénéficier d’une subvention de fonctionnement, nous avons constaté que des projets longuement « mûris » rencontrent généralement une issue favorable.

Facebook
Twitter
YouTube